AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 Boréa : les Boréalins
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Dim 11 Jan 2015 - 18:23


Les Boréalins



Fiers hommes du Nord, braves et chaleureux bûcherons, mineurs, forgerons, marchands et autres artisans en tout genre, les Boréalins sont des gens accueillants et joviaux. La noblesse de l'île, bien moins accessible, suscite néanmoins la hargne du peuple et se plait aux jeux de coulisses.





Dernière édition par Archiviste le Dim 2 Juil 2017 - 19:14, édité 4 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Dim 11 Jan 2015 - 18:32


Maximilian Nordin
Actuel et jeune roi de Boréa




Celui ou celle qui n'a pas la volonté d'arracher de ses propres mains l'objet de ses désirs, n'est rien de plus qu'un singe avec des habits.



Franc, sarcastique, il est le cauchemar de son personnel de maison pour une raison particulière qui le rend au moins excentrique, voir bizarre. Maximilian part du principe qu'une personne ne peut obtenir quelque chose qu'à la force de ses bras et que ceux qui se reposent trop sur les autres sans essayer de le faire eux-mêmes ne sont rien de moins que des déchets. Il refuse catégoriquement de ne pas faire ce qu'il peut faire de ses propres moyens, ce qui est particulièrement stressant pour ses employés. Personnellement, il a trouvé la tentative du bas peuple de se rebeller contre son autorité des plus amusante et le fait de prendre les armes pour obtenir ce qui leur semble juste, digne de respect. Cela est d'ailleurs la raison principale, en plus de son caractère particulier, pour laquelle la décision prise de vendre les prisonniers du coup d'État en tant qu'esclave semble incompréhensible.

Désirant redorer le blason terni de la royauté, il se lance dès 1623 dans de grands travaux politiques et économiques pour améliorer les conditions de vie au royaume du froid et reprendre le pays au Conseil des Six Lunes. Dans cette optique, il charge en 1626, Loth Reich de la mission de les dénicher et de se débarrasser d'eux.

Il entretient des rapports très amicaux avec la nouvelle Commandante d’Élite.



► [1623] Donnant-donnant :
Décidé à désenclaver son pays et à améliorer l'image de la famille royale auprès du peuple, Maximilian se lance dans de vastes chantiers politico-économiques dont le principal est la construction d'une ligne de chemin de fer desservant les grandes villes de Boréa. Par la même occasion, il signe la création de la Police de Fer, une unité mixte de Boréalins et de Marines destinés à protéger le train quand il entrera en service. Par là, le Gouvernement aussi signe son grand retour à Boréa.  

► [1626] The Winterblade :
Trois ans plus tard, le train est inauguré et Maximilian embarque pour le voyage d'inauguration. Un périple qui le conduira des steppes givrées de Boréa  à la cité universitaire de Jalabert en passant par Bocande. On susurre déjà au roi que sa cote de popularité commence à croître...

► [1626] La Marchande de Mort :
Avant sa mort, la Lune d'Argent Anne de Frimas révéla au jeune roi l'existence du Conseil des Six Lunes et de son pouvoir de nuisance. Désirant agir contre eux, Maximilian engage Loth Reich et le charge d'une mission ô combien cruciale : Éliminer le Conseil. Cette mission conduira le Limier sur les traces d'une des Lunes, la Mauve, à la tête d'une des plus grandes organisations de contrebande des Blues...
Événement joué ici par Loth Reich

► [1626] Avorté :
De retour à Boréa après un mois d’absence, Loth Reich informe Maximilian qu'il a échappé de justesse à une tentative de putsch préparée par la Lune Mauve. Désirant consolider la sécurité de son île après la mort du Colonel Earl Grey et même au risque d'accroitre l'emprise du Gouvernement sur le royaume, le roi signe l’installation de la nouvelle 444e base des Marines de Boréa dotée d'une unité de l’Élite. A leur tête, une Commande : Midnight Bee.
Événement joué ici, ici, et ici par Loth Reich

► [1626] Moi, Roi de Boréa :
Révolté par une attaque sanglante d'Ashura au cœur même de la cité portuaire de Lavallière, Maximilian participe de plein pied à une vaste fumisterie ayant pour but de traquer et d'identifier le Taupe du Réseau dans les rouages du Gouvernement. Il en ressort que le roi est plus populaire que jamais et que pour la première fois depuis longtemps, les Boréalins sont unis derrière lui.  
Événement joué ici par Loth Reich


Niveau évalué :
Dorikis : 150
PP : 150
PI : 150
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Rei Yanagiba

Habiletés/Pouvoirs :



Dernière édition par Archiviste le Dim 6 Déc 2015 - 21:32, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Dim 11 Jan 2015 - 18:37


Le conseil des six lunes
Véritables dirigeants et maîtres de Boréa




On ne manipule pas une marionnette avec un seul fil.


Marionnettistes agissant dans l'ombre, ils manipulent le pouvoir et surveillent le bon peuple de l'île pour le bien de celui-ci... Enfin ce est-ce qu'ils se disent pour calmer leurs culpabilités, alors qu'il manipule une énième information dans le but de laisser la situation actuelle s'embourber aveuglément, perdurée au plus longtemps, plaçant l'île dans une immobilité qui la condamne petit à petit. Bien qu'ils n'occupent pas forcement les places les plus élevées dans les hiérarchies où ils sont présents pour avoir une face publique, ils s'efforcent de surveiller tout ce qui s'y passe et ont forgés au fil des générations une police secrète chargée de s'occuper de leurs basses besognes. Adroits conspirateurs et grands paranoïaques, personne ne connaît leurs véritables identités officiellement, bien qu'ils ai de plus en plus l'impression que l'actuel roi s'approche de la vérité à trop grand pas pour leurs propres biens.

Actuellement, le conseil des six lunes ne comporte que cinq membres, la dernière lune d'argent, dame de bonne compagnie au palais du roi étant morte de vieillesse il y a peu de temps. La lune bleue travaille à la capitainerie de Lavallière, la lune jaune est une noble vivant à Bourgeoys, la lune verte est propriétaire d'une des rares fermes de Bocante, la lune rouge est contremaître à la mine des Boyettes et la lune mauve est professeur à l'académie de Jalabert.



Niveau évalué :
Dorikis : xXx
PP : XxX
PI : xXx
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Rei Yanagiba

Habiletés/Pouvoirs :

Le conseil des six Lunes
Lien cliquable :


Dernière édition par Archiviste le Mer 25 Mar 2015 - 18:04, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Dim 11 Jan 2015 - 18:42


Albert Mercredi
Agent de la Révolution, gardien de Boréa




Oh, appelez moi Albert.


Natif de Boréa, garde-chasse mais aussi membre secret des Hérauts de l'Aurore, Albert est un proche de Fidel Danton et un pionnier de la fomentation de la cellule révolutionnaire de Boréa. C'est un messager très talentueux, connaissant l'île comme sa poche et les divers moyens pour s'y déplacer rapidement. Guérillero chevronné, il est recherché pour les nombreux raids qu'il a perpétré durant la guerre civile en plus d'être une figure emblématique de la Révolution sur l'île. Homme de bon goût, il a une éducation de haute famille, ayant renié son titre de noblesse au profit du petit peuple. Il n'est pas rare de le voir consommer des cigares ou de boire un excellent whisky dont il financerait secrètement la production à Boréa.


 ► [1626] Nettoyage par le vide :
Suite au massacre de la Révolution de Boréa, Albert se trouve à être un des seuls membres de l'organisation ayant survécu. Son choix ? Rester dans l'ombre et aider à reconstruire l'île suite à la destruction... tout en faisant germer à nouveau dans l'esprit du Nord l'idée d'une Révolution.

Niveau évalué :
Dorikis : 2500
PP : 100
PI : -100
PRIME : 13 Millions.
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Edwin Morneplume

Habiletés/Pouvoirs :
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 19 Jan 2015 - 19:15


Karl Coldway
Agent du CP6




Boréa ? La révolu-quoi ?
Jamais entendu parler...


CP6. Infiltré depuis plusieurs dizaines d'années sur Boréa, où il est connu sous un autre nom. Coldway, c'est juste son nom d'agent. Même prénom, par contre. Karl, forgeron de son état - comme pas mal de monde sur Boréa, en fait -, artisan de bonne renommée, au coeur des complots de toujours. Il a réussi à mener son petit bonhomme de chemin, acquérant grâce à son superbe art de la forge et à son bienveillant accueil une réputation qui fait qu'on a naturellement confiance en lui.

Hôte des révoltes de Boréa, il a réussi à toute les faire avorter une par une, qu'elles soient liées à la révolution ou non. Le Teiko, par exemple, était son plus grand chef d'oeuvre, parce qu'il a pu s'immiscer au coeur de l'organisation rebelle, jusqu'à la source, et y puiser les informations capitales nécessaires à la mise en déroute de la révolte. Et à la mort de la plupart de ses meneurs.

Vous vous demandez d'où proviennent les informations du Gouvernement sur la révolution à Boréa ? Ne cherchez plus, tout vient de l'agent Coldway. Tout. Nul ne sait comment il transmet cela, mais il le fait.

Il est toujours sur l'île, même après la traque du Sergent d'Elite Edwin Morneplume. Il y reste, des fois que les révolutionnaires veuillent revenir. Enfin, il y reste... Parfois, ça lui arrive de prendre la mer, quand ça lui chante, prétextant une livraison d'armes forgées. Pour ses intérêts personnels...



Niveau évalué :
Dorikis : 2000
PP : + 50
PI : -50 (+100 vis-à-vis du GM)
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Alrahyr Kaltershaft

Habiletés/Pouvoirs :
Tekkai, Soru
Science des traumas crâniens (Maîtrise parfaite de nombreux effets : mémoire, langage, équilibre, ...)

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 12 Déc 2016 - 12:38


Buster Finn
Mercenaire sans ame




Pour une bonne somme, je fais tout ce que tu veux.

Peu de gens connaissent la véritable origine de Finn. Mais on peut le décrire facilement : c'est juste un mercenaire très puissant qui n'a aucun scrupule. On raconte même qu'il pourrait tuer sa famille pour peu qu'il soit satisfait de la somme qu'on lui accorde. En tout cas, une chose est sure, il est terriblement puissant.

En fait, avant, il avait un équipage. Mais il a finit par être vaincu lors d'un affrontement avec la Marine, en pleine mer. Alors, Finn s'échappa du mieux qu'il pouvait. Heureusement pour lui, l'altercation entre la Marine et son équipage se passa alors qu'ils étaient en pleine escale. Il partit, abandonnant son équipage. Et puis le soir même, il massacra de nombreuses patrouilles pendant toute la nuit, si bien que de grandes recherches furent menées le jour suivant pour trouver le coupable. Mais Finn était déjà loin.

Depuis, il est devenu mercenaire, et souhaite rassembler le maximum d'argent possible pour acheter le meilleur navire possible et reprendre ses aventures en mer, et réaliser son rêve : naviguer sur Grand Line et découvrir toutes ses îles.



Niveau évalué :
Dorikis : 3000
PP : - 200
PI : - 200
PRIME : 35 000 000 B
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Mountbatten

Habiletés/Pouvoirs :
Science des traumas craniens

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 12 Déc 2016 - 12:38


Page Hayden
Le violoniste de minuit




Écoutez ce son mélodieux...

Il y a des enfances faciles, et des enfances... difficiles. Hayden est de ceux-là. Il est né dans une famille de pirate, et a vécu sur le navire où sa famille était. Il ne montrait que peu d'entrain au combat, et n'était pas spécialement doué. En revanche, il excellait dans la musique, son passe-temps favori.

Il pris l'habitude de bercer les marins, le soir, avec une douce musique de violon. Les membres de cet équipage encore en vie dirent, pour la grande majorité, que ce son était fabuleux. Et puis, il appris à utiliser sa passion et son talent dans la musique au combat. Au début sans faire trop exprès, et puis, avec l'habitude il commença à être fort au combat, et ce, grâce au violon.

Depuis il a quitté l’équipage et vit une vie de musicien libre. Il change d'équipage comme de veste, apportant toujours avec lui une musique tellement belle que certains diront qu'elle est surréaliste.



Niveau évalué :
Dorikis : 2800
PP : 140
PI : - 80
PRIME : 15 000 000 B
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Mountbatten

Habiletés/Pouvoirs :
Chant

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 12 Déc 2016 - 12:38


Strugatsky Owen
Assassin de conviction




Je suis venu, j'ai vu, j'ai même très bien vu...

Owen est un homme discret. Discret sur tout : sur son passé, sur sa mission, sur lui, sur ses capacités. Il ne se vante jamais, et c'est un assassin terriblement efficace, toujours concentré sur sa mission.

Il vient d'une famille peu aisé, et s'est forgé sa propre réputation et a sombré dans le crime après avoir été engagé dans un gang du quartier où il vivait. Il ne faisait que suivre son frère. Il suivait toujours les ordres qu'on lui donnait, tout ça dans le but de nourrir sa famille avec les maigres revenus qu'on lui accordait. Et puis, quand on lui a proposé d'assassin pour un pactole plus juteux, il a accepté, pour nourrir sa famille.

Après que son gang se soit fait arrêté en grande partie par la Marine, il est parti, et exécutait ses contrats seuls, la plupart du temps. Il est rare qu'on lui confie une mission autre qu'assassiner, car au fond, c'est tout ce qu'il sait faire. Et il s'en satisfait.

A la suite d'une mission qui a mal tournée pour lui, il se rendit à Zaun et se fit greffer un œil de cyborg qui lui permet maintenant de repérer sa cible à grande distance.



Niveau évalué :
Dorikis : 4000
PP : - 300
PI : - 300
PRIME : 50 000 000 B
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Mountbatten

Habiletés/Pouvoirs :
Sens du fauve
Cyborg avec une prothèse Otto gadgeto œil

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Ven 16 Juin 2017 - 19:38


Owen
Professeur d'archéologie et d'étude des langues anciennes




Si la langue que nous parlons aujourd'hui est si riche, c'est parce que nous avons pris des milliers d'années pour la construire. Prenez un mot simple, bateau par exemple...


Il fût un temps où les différentes populations du monde ne parlaient pas toutes la langue unique. L'étude de ces dialectes, couplée à une analyse anthropologique et aux plus récentes découvertes archéologique vous permettra de mieux comprendre la diversité de culture que vous pourrez être amené à croiser d'une île à l'autre et la volonté de conquête des îles de l'équateur, malgré toutes les dangers qu'on peut y trouver. C'est tout du moins ce que vous apprendrez en venant assister aux différents modules de ce professeur agrégé de l'université de Jalabert.

Ayant consacré toute sa vie à la recherche et à la découverte du monde, il est notamment originaire de la célèbre île érudite Ohara, dîplomé de plusieurs grandes universités des Blues et auteur d'une quantité astronomique de livres de vulgarisation visant à intéresser le plus grand nombre aux mystères de l'Histoire.

Grincheux et pas toujours abordable, si sa popularité ne vole pas bien haut chez ses collègues et étudiants, il n'en reste pas moins respecté et reconnu dans ses domaines d'expertise. En apprenant à le connaître, on finit par se rendre compte qu'il n'est qu'un de ces grands maladroits des relations humaines, experts de tout exceptée sa sociabilité.  Il est en effet beaucoup plus accessible qu'on ne pourrait le croire.

Au début de l'année 1627, le professeur s'est absenté de longs mois. S'il lui arrive de partir en déplacement, cela reste rare et sa sédentarité était devenue assez célèbre : pas une seule absence de plus de deux jours en 30 ans de carrière à l'académie. Inquièts et sans nouvelles, ses collègues qui avaient sonné l'alarme de sa disparition ont toutefois été rassurés de le voir reparaître en pleine santé. Il reste toutefois très évasif sur cette période pendant laquelle il aurait enterré sa fille et fait la connaissance de son petit-fils adoptif. La famille avant tout, vous comprenez.

Derrière cette bonne façade d'académicien se cache en fait une véritable obsession pour le siècle oublié et l'étude des Ponéglyphes.  En secret et pendant des années, lui et une poignée de confrères ont parcouru le monde et mener d'intenses recherches pour réussir à de nouveau décrypter le secret de ces logogrammes. Malheureusement le temps et l'incquisition du gouvernement a dispersé le petit groupe et tous sauf lui ont été déclarés morts ou disparus. Il fait depuis profil bas, abandonnant l'idée d'être celui qui révélerait au monde la vérité mais espérant que des héritiers de son obsession viendront un jour poursuivre sa quête.



Niveau évalué :
Dorikis : 250
PP : 250
PI : 5

Localisation : Jalabert
Créateur du PNJ : Raphaël Andersen

Habiletés/Pouvoirs :
Ponéglotte


Dernière édition par Archiviste le Mer 13 Sep 2017 - 14:29, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Sam 1 Juil 2017 - 8:07

Jeyne Hill
"La bâtarde du Reptile"



Tsé, je bouquine pour mieux me préparer à la vie souterraine, espèce d'inculte !

Elle se surnomme la "bâtarde du Reptile" et pour cause, Jeyne Hill affirme être la fille du Gila. Un fait qui n'est ni confirmé, ni infirmé par le paternel. Ce qu'on peut constater, c'est que la jeune femme est bien intégrée et accoutumée au cercle très fermé de son illustre "père". Ce dernier lui porte d'ailleurs une attention particulière mais à lui demander, il dira qu'il la gratifie de la même attention qu'il porte aux enfants sous sa responsabilité. Kiyori en exemple...
A cause de cette parenté singulière, Jeyne a très tôt été initiée à divers arts martiaux. Elle a un talent certain dans la manipulation de couteaux de jet.
Malgré ce conditionnement paramilitaire, le Gila a toujours voulu une vie "normale" pour Jeyne. Sous sa férule, la jeune femme a poursuivi ses études et a quitté le "nid" du Gila en 1624 pour s'installer à Boréa où elle étudie à l'académie de Jalabert sous un nom d'emprunt.

Elle est l'une des rares personnes à connaitre la planque du Gila qui a disparu des radars après les évènements de Manshon.

Niveau évalué :

Dorikis : 1000 D
PP : 15
PI : -50
Localisation : Boréa
Créateur du PNJ : Loth Reich

Habiletés/Pouvoirs :
- Grande connaissance des poisons
-Elle possède deux dagues enduites de poison qu'elle utilise avec expertise.


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1