AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Les PNJs des "Hound Crows"

avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Mar 30 Jan 2018 - 20:48


Orion le Dru
Barreur Misogyne



by DavidRapozaArt*

8. Y'a 8 donzelles à bord. On vogue vers la catastrophe...

Le pseudonyme, c'est pour le style et l'anonymat.
Le surnom, c'est pour la barbe.
Pour tout le reste, y'a 54 ans de muscles secs comme la coque d'un navire à cale depuis des mois, de peau rugueuse et au moins aussi poisseuse qu'un filet de pèche tout juste remonté, de dents aussi blanches qu'un bulot dans l'assiette d'un crève la faim, et de malchance. 

La malchance, c'est de naissance. Et si c'est pas une vraie guigne comme d'autres professeurs, c'est juste un amoncellement de petites péripéties anodines et trop souvent inintéressantes pour êtres narrées. C'est 54 ans d'une neutralité exacerbée. Orion voulait être professeur, justement, d'une île où les enfants ne savaient compter que parce qu'il fallait pas perdre un porc. Ses parents se sont marrés et le petit Orion est retourné nettoyer le purin. 
Juste un destin de merde quoi. Du genre à faire que ses parents ont péri d'une maladie à la con. Grippe porcine qu'à dit le clergé du coin qui ne disait ses messes basses qu'à l'oreille d'une fille des champs. Sur laquelle Orion avait des vues, mais ce n'est encore qu'un détail de son existence tragicomique. Il a vendu ses porcs pour une poignée de pain, ce qu'il restait du toit de chaume de ses parents pour une coque de noix, a voulu faire le coup de la fuite avec la fille des champs, vers plus loin, plus grand et plus riche. Il est parti seul. Il a vogué sur un voilier, en solitaire, vivant de pêche et de rencontres avec des pirates heureux de lui voler à chaque fois voiles, rames et poisson. A quatre reprises en un an. À 30 ans, ça ne pouvait plus durer. Il a trouvé une caserne et s'est engagé.

Pour tout le reste, il y a 24 ans de bons et loyaux services en tant que barreur. A destin misérable, boulot à la con. Il n'avait jamais espéré beaucoup, le Orion, il avait toujours eu la tronche de l'emploi, le mec ripailleur, bon rieur et joyeux luron. Assidu au travail comme à la sieste, il ne s'est jamais mis personne à dos. Il tient la barre d'une main de maître et c'est peut-être la seule chose bien qu'il ait fait dans sa vie et qu'il continue à bien faire. C'est le genre d'Homme à aimer regarder une femme, sans jamais l'aborder. Et s'il est superstitieux comme un marin, il n'en reste pas moins gentil et protecteur. Il est juste assez ronchon et plutôt bourru. Faut dire qu'aux dernières nouvelles, la Colonel Mona Lisa vient de passer l'arme à gauche alors qu'il venait d'intégrer son équipage. 

À Destin pourri...



Niveau évalué :
Dorikis : 1200
PP : 80
PI : 150

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :








Jenny
La petite foudre



by7th Orange

C'est juste Jenny, oui.

Va-nus-pieds de profession et orpheline de naissance, Jenny a grandi sur Jaya. Probablement l'une des pire plaies de Grand Line. Beaucoup ignorent encore qu'il est possible de grandir là-bas sans y mourir ou y pourrir ou y fourbir. Eh bien c'est bien vrai, c'est impossible. Jenny n'y est pas morte, elle n'y a pas pourri (ni physiquement ni mentalement) ; Elle y a fourbi ses forces, ses bras, ses jambes, son mental, et sans cesser d'y férir, en est ressortie vivante et férue d'adrénaline.

Nous parlons ici de choses que tous ignorent et dont Jenny ne parlera jamais, mais elle est loin de se plaindre de son enfance : elle ne fut pas dorée, mais elle sut y faire, apprit à survivre ; elle sait que beaucoup n'urent pas cette chance. Elle s'en tira à très bon compte. Rarement battue, jamais violée, plutôt acceptée, elle s'est vite rendu compte que les coquillages des nuages étaient une ressource rare, très rare, et très très recherchée. Se vendant à des prix exhorbitants. Elle en trouvait parfois sur la plage où elle dormait, et dans ces cas là, elle les revendait au plus offrant pour vivre sereinement quelques mois. Bien sûr à plusieurs reprises on tenta de les lui voler ou de la tuer pour se procurer le trésor sur lequel elle avait mis la main et qui s'était échoué depuis les cieux, mais elle parvenait à leur échapper et à vendre l'objet aux concurrents. Elle s'en sortait toujours.

Ce qui était formidable avec ça, c'est qu'ils auraient pu les chercher eux-mêmes, et ils le firent. Mais ils eurent beau ratisser la plage, y camper, l'annexer, Jenny fut toujours et immanquablement la seule à les trouver. Un pouvoir spécial ou une chance mirobolante ? Mettons sur le pouvoir : la chance n'existe pas en ce monde.

Puis un jour, elle cessa de les vendre et se mit à les cacher. Pretextant ne plus en trouver, pretextant les vendre à d'autre, pretextant les briser, elle les entreposa, les garda pour elle. Et finalement, elle mit le tout dans un gros sac de jutte et s'enfuit en mer avec les dials les lus intéressants qu'elle put garder. À presque 20 ans.

Comment a-t-elle réellement réussi à survivre là-bas ? Pendant tout ce temps ? Pourquoi n'est-elle pas partie plus tôt ?

Elle débarqua dans une caserne banale, quelques années plus tard, avec ses pieds aussi dur que du bois et une connaissance en ingéniérie et en mécanique qu'elle n'avait pas apprise sur Jaya et toute une cargaison de dials plus ou moins utiles.
Les marins virent débarquer une jeune fille qui n'hésite pas à remettre en question, dont l'intelligence développée n'est jamais partagée, une gamine énergique qui ne s'arrête jamais soit de bouger soi, lorsqu'elle ne peut pas bouger, de parler. Une hystérique enflammée capable de fuir un combat perdu d'avance mais de sauter à pieds joints dans une bagarre qu'elle est sûre de gagner. Quitter à casser des dents au passage. Une femme qui sait se montrer discrète comme se grimer de masques pour se fondre dans la masse. Et insubordonnée sur les bords. Et qui se plaint. Tout le temps, à tout sujet ; même en étant consciente que sa vie actuelle est bien meilleure que celle qu'elle a jamais eue, ailleurs, sur Jaya.



Niveau évalué :
Dorikis : 3000
PP : 100
PI : 250

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :
Maîtrise des Dials
Détection des Dials

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Jeu 1 Fév 2018 - 2:05

Tiens, Télesphore, si tu veux faire une véritable création de ton Mormaridon quelque chose, tu peux le balancer là, histoire de dire, puis on le fera valider en haut lieu avec les pnjs d'équipage. =D
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Lun 12 Fév 2018 - 2:16


Adam Driver
"Bark Skin"



by Rhineville

J'ai 112 ans, je vais pas vous rappeler de quel côté est la Sagesse.
Eh bien la Sagesse elle dit qu'on peut aller briser quelques rotules !

Centenaire bien tassé, sa peau est un livre sur lequel est gravé son histoire complète. les cicatrices, bien sûr ; les tatouages également. Les rides (nombreuses), les muscles (fatigués) ou les veines (saillantes). En observant bien Adam, et avec une de ses bonnes histoires, le soir, on est capable de retracer sa vie entière, ses péripéties, ses joies et ses malheurs.

On peut ainsi savoir qu'il est devenu pirate à l'adolescence, à l'age où les enfants cherchent à se construire un avenir, et qu'il a su, gagner des échelons à de multiples reprises. Marié deux fois, il a tenté de prendre sa retraite à chaque fois, réussissant à se sortir des eaux le temps de faire, deux ou trois enfants, père heureux, mari capricieux. Puis finalement, de repartir en mer. Séparation sur un coup de tête (la sienne (au figuré, hein)), une grosse grippe (qui a failli coûter la vie à toute la famille) qui ne tua que sa femme.

Sans grandes ambitions aucunes, il s'est suffi de sa condition de petit pirate dans des équipages sans grandes réputations, de ceux qui perdaient les guerres qu'ils créaient une fois sur deux, toujours à errer dans les premières îles de GL. Son âge grandissant n'a pas pu brider ses penchants de marins, et même si souvent il se dit qu'il aurait très bien pu se contenter d'un sous grade dans la marine, il la considère tant pourrie qu'à chaque fois qu'il y pense il se râpe le dos des mains jusqu'à rendre les tendons apparents. Pour les renforcer. Non, Adam n'hésite pas longtemps et agit plus vite encore. C'est pourquoi, un jour, il dût se rendre à l'évidence : il lui fallait son propre équipage. Sans prétentions toujours, mais assez pour édicter ses propres règles.

Enfin. Jusqu'à ce qu'il tombe sur Shoti Shota et qu'il décide de parcourir les mers sous son égide.
Vie ratée...



Niveau évalué :
Dorikis : 3200
PP : -50
PI : -230

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :
Peau de roc
Poing ardent





Rogr
Bagarreur muet



by Unknown

Je s'appelle Rogr

Rogr n'est pas un prénom facile à porter, encore moins à prononcer. Fils d'un père muet et d'une mère absente, il ne fut jamais appelé autrement par son père que par ce borborygme, cette onomatopée, qui le poursuivra jusqu'à la fin de ses jours. Parce que malheureusement, c'est le nom qu'il y a sur sa fiche de prime. Il a beau dire à ses compères qu'il aimerait qu'on l'appelle Philippe, dès qu'il sort du navire de son capitaine, c'est à nouveau Rogr. Et ça a commencé à l'agacer.

S'il est devenu pirate, c'est pas vraiment par choix. Depuis que l'île des hommes poissons est beaucoup plus liée à la surface, il est moins difficile d'en sortir et de se mêler aux humains. La preuve, certains deviennent même de très grands marins respectés et/ou craints de tous. Mais Rogr/Philippe est sorti uniquement redescendre GL et s'installer sur East Blue. Sans raisons apparente, comme ça, c'était son rève. Peut-être un peu dicté par sa passion pour Arlong.
L'ennui, c'est qu'élevé par un père muet entraîne parfois de graves retards de langages. Qui plus es quand, même en y regardant à deux fois, on est incapable de trouver sa propre bouche. Ou ses propres yeux.

Les gens ne le comprenaient pas, ne l'entendaient pas, ou même n'arrivaient pas à redire son prénom. Et d'années en années, la colère a pris le pas sur la tristesse et la frustration, le rendant hystérique dès que quelqu'un prononçait Philippe "Rogr". Il a tabassé des gens, cassé des vitrines, rasé des maisons, puis, finalement, détruit un navire de la marine lors d'un simple contrôle d'identité. Forcément, ainsi, on devient vite pirate.  



Niveau évalué :
Dorikis : 1100
PP : -35
PI : -85

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :





Mizumaru
La vague Rouge



byDanny Beck

-Psssst. Ce type est un Magicarpe adolescent et un Leviathor en devenir. Hihihi!
-T'as dit quoi ???
-Gyaaahh !

Mizumaru n'est pas un prénom très original pour une homme poisson, mais il l'a toujours beaucoup apprécié, étant né sur North Blue. "Ma petite bulle d'eau", disait ça mère. Pas vraiment avec son gabarit quand on se retrouve face à une carpe Koi de quasiment 5 mètres.

Je ne vais pas aborder ses parents parce qu'on virerait très vite vers la zoophilie.

N'ayant jamais connu de mers plus agitées que la petite rivière qui passait non loin de sa maison de campagne, Mizumaru comprenait qu'il n'était pas ici à sa place et qu'il aurait grandement aimé pour un jour remonter à la nage Reverse Mountain. Pour la faire rapide, son père, un ancien marine retraité, finit par réaliser son rêve et l'emmena à Reverse mountain avec la translinéènne. Mais à cause d'une avarie, ils furent victime d'un accident qui projeta le navire contre les rochers, et Mizumaru ainsi que son père tombèrent à l'eau. Se dernier se noya. Et une fois sur GL, notre carpe Koi géante se rendit compte qu'il ne pourrait jamais remonter Reverse Mountain à la nage. Détruit par la mort de son père causé par son rêve et par la tristesse de ne jamais pouvoir rentrer chez lui, Mizumaru s'entraîna sans relâche au bas de la cascade. Il y développa une vitesse folle dans l'eau, lui permettant de nager aussi vite que des sirènes, et découvrit le karaté des hommes poissons qui le permit de se déplacer dans les vagues qu'il créait. Une silhouette rouge dans les vagues.

Sans succès, il ne put jamais remonter Reverse. Alors, après de multiples passages de Adam autour de la chute d'eau, il finit par accepter de se joindre à lui dans l'espoir de trouver soit un moyen de faire demi-tour, soit de devenir assez fort pour remonter la cascade à la force de ses bras.



Niveau évalué :
Dorikis : 1700
PP : 0
PI : 0

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :
Karaté Aquatique





Almon Ferreira
L'aube



byUnknown

J'aimerais accepter tes avances mais t'es moins belle que ma sœur. Mais ? Sois pas vexée !

originaire d'Alabasta, Almon a grandi dans une famille stable entre deux dunes de sables. Et l'ennui avec des parents rêveurs, c'est qu'à force de raconter des fables, leur fils a fini par les croire. Et les histoires qui finissent bien, elles l'ont hantées pendant longtemps. Une bonne chose, me direz vous, jusqu'à ce que la Révolution et leurs discours affables ne viennent pointer le bout de son nez à la barbe de la fratrie Ferreira. Une fois. Deux fois. Trois fois. Et lorsqu'ils revinrent une nouvelle fois, toujours en racontant que la vie n'était pas si belle, Almon décida de les suivre pour que le monde entier puisse avoir une happy end.

Beau gosse notoire, Almon se plait à séduire les filles puis à les laisser en plan parce que il n'a pas envie de fonder une famille. Juste de célébrer la féminité. Et probablement la masculinité, mais il faut écouter sa soeur au sujet de ces potins-ci. Vaniteux et orgueilleux, Il reste néanmoins un leader incontesté, un flatteur sans pareille, un garçon bien élevé et assez gentil dans sa manière d'être et de fonctionner. Il a tendance à dire ce qu'il pense, parfois avec peu d'emphase et surtout quand il est agacé.
Il a par ailleurs une sainte horreur des fruits de mers auxquels il est allergique et qu'il a tendance à imaginer partout autour de lui.

Quand à savoir pourquoi un révolutionnaire suit la Lieutenante d'une Impératrice ...



Niveau évalué :
Dorikis : 2200
PP : 175
PI : -50

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :





Mia Ferreira
Le crépuscule



byUnknown

Non mais il a raison. T'es moins belle que moi.

Elle est la soeur de Almon. ca pourrait suffire pour raconter son histoire, puisque vous avez un résumé au-dessus, mais pas tout à fait.

Pendant qu'il apprenait à lire, à écrire, et passait beaucoup de journées à inventer des contes (c'est toujours le cas, hein), elle était une athlète. Son aînée de près de sept ans, elle faisait son jogging dans les désert, faisait du ski sur dunes et s'entraînait aux acrobaties sur les toits des maisons dans les petits villages autour des oasis. Elle concourrait dans le pays entier. pas vraiment une championne, mais au moins la mentalité.
Lorsque son frère partit suivre la voie révolutionnaire, des rêves plein la tête et avec la fervente envie de changer le monde sans être capable de ne serait-ce qu'aiguiser une lame, Mia embrassa ses parents plutôt que la cause de son frère et le suivit. Il avait beau être orgueilleux, il restait réaliste, aussi ne se vexa-t-il pas de ce que sa grande soeur le suive pour le protéger.

Méticuleuse, presque maniaque, Mia excelle plus dans l'art d'envenimer un débat que dans celui de l'apaiser. Et pourtant elle en a horreur. Elle n'est pas une grande oratrice et à même tendance à bégayer en public. Fière à l'instar de son frère, elle a conscience de ses capacités et ne se laissera pas marcher sur les pieds. Enfin, tant qu'elle peut éviter un conflit en même temps ; autant dire que ça marche moyennement bien, surtout lorsque son frère jette de l'huile sur le feu par colère. Les choses ont dérapé plus d'une fois et elle s'est ainsi très vite mise à la maîtrise de lames pour défendre son frère, toujours pas fichu de se servir d'un couteau de cuisine dans le bon sens. Elle a conscience de ses capacités : elle n'est pas très forte, aussi adopte-t-elle forcément une position défensive qu'elle a tant pratiquer qu'elle en deviendrait presque impénétrable. Enfin, à son niveau.



Niveau évalué :
Dorikis : 3000
PP : 240
PI : -10

Créateur du PNJ : Rachel

Habiletés/Pouvoirs :
Dagues défensives

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Lun 12 Fév 2018 - 2:18

Bon, ça c'est un ou deux des équipages qui vont suivre Shoti Shota quand on lui tombera dessus

Yoru devrait en poster un de plus. Si vous voulez en mettre d'autres, faites vous plaisir ! Plus on est de fous, plus on rit. ^^
Voir le profil de l'utilisateur
Sengoku Yoru

Messages : 9

Lun 12 Fév 2018 - 19:41

Heu... Alors je les ai déjà posté, en demande de pnj.

GOUHHAHAHAHAHA !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Mar 13 Fév 2018 - 0:39

Saleté. Je me disais aussi. ^^
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Ven 23 Fév 2018 - 2:43

Récap des couleurs utilisées par les PNJs en présence :

-Jenny : Skyblue
-Orion : Dimgrey
-Mormaridon : [color=#996699]
-Adam : Darkgoldenrod
-Mizumaru : Mediumturquoise + blur
-...
-...
-...

Récap des couleurs des PJs en présence :

-Rachel : Indigo
-Lin : Red
-Yoru : ?
-Télesphore : [color=999933] + blur


https://htmlcolorcodes.com/fr/noms-de-couleur/


Dernière édition par Blacrow L. Rachel le Dim 4 Mar 2018 - 2:31, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur
Sengoku Yoru

Messages : 9

Ven 23 Fév 2018 - 20:44

Au fait Rach, je peux rajouter Tom en pnj ?

Sinon... Héhéhé ! J'utilise aussi Royalblue Rach Very Happy

Donc Jenny serait mon alter ego féminin ?

/me se plonge dans ses pensées...
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Blacrow L. Rachel

Messages : 27

Sam 24 Fév 2018 - 1:37

créés donc Tom ! ce sera drôle si on a 12pnjs à gérer. Ca nous donnera du jeu. ^^

Et zut pour Jenny ! Je vais changer sa couleur !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Télesphore Brocolis

Messages : 11

Sam 3 Mar 2018 - 19:19

999933, pour Broco !
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Télesphore Brocolis

Messages : 11

Jeu 12 Avr 2018 - 19:34

Et j'ai capté tout à l'heure que darkgoldenrod et ma couleur se ressemblaient beaucoup beaucoup. J'proposais le #006699 pour Adam, mais c'est à votre aise. J'crois pas qu'ils aient besoin de se rencontrer une deuxième fois dans ce rp t'façon.
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1