AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Reverse Mountain : la Guilde des Jumeaux

avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2379
Equipage : Les Vieux Croutons

Ven 26 Fév 2016 - 16:09


La Guilde des Jumeaux est une organisation commerciale fondée par Marc Trans il y a plusieurs années. Il s'agit d'un regroupement de marchands souhaitant préserver et développer le commerce sur le Cap des Jumeaux en essayant de protéger le port autant que possible des allers et venues des pirates. Axée sur le Code de Commerce et sur le recours aux mercenaires et chasseurs de primes, l'organisation tâche de jouer le rôle de forces de l'ordre dans le coin autant que faire se peut, sans pour autant être aussi réglementaire et intrusif que les forces de la Marine. Le profit et les bénéfices étant l'objectif de la guilde, il est dès lors tout à fait possible de graisser la patte au conseil pour que quelque chose d'illégal devienne soudainement légal ou bien se voir accorder des privilèges et une immunité.


Dernière édition par Archiviste le Dim 2 Juil 2017 - 19:31, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2379
Equipage : Les Vieux Croutons

Ven 26 Fév 2016 - 16:10


Alastor Dhaos Dagenert
Cadre translinéenne, section Affaires




Ca n’est pas Alastor D. Dagenert, non.



La section affaires. Généralement considérée comme étant l’estomac de la révolution, avec pour tâche de donner à l’AR les moyens de subsister partout dans le monde, et de fonctionner à plein régime là où elle en aura besoin. Et au sein de cette section, on trouve des logisticiens astucieux qui savent parasiter subtilement des institutions bien légales pour aller dans ce sens.

Alastor Dhaos Dagenert est un ancien navigateur ayant longtemps servi comme corsaire autonome, à bord d’un équipage de chasseurs de primes idéalistes et indépendants. Une bande dont le quotidien se partageait entre la chasse aux pirates et les coups de pouces croissants donnés à des révolutionnaires ayant su gagner leur confiance. C’était un style de vie qui lui plaisait énormément, mais qui s’essouffla de plus en plus sur les dernières années de cette association, quand la majorité de ses compagnons se retirèrent du groupe les uns après les autres, pour des raisons diverses.

Et un beau jour, Alastor se rendit compte qu’il était désormais seul à bord, et que des dix années écoulées dans ce groupe, il ne lui restait plus que ses souvenirs, ses regrets et ses talents affutés chaque année. Ca et quelques centaines de millions de berries qui montraient à quel point leurs missions sur Grandline pouvaient être rentables, même avec un train de vie excessif.

Avec son beau pactole, mais incapable de s’intégrer dans un nouveau réseau, Dagenert s’est installé, et a fini par se rattacher au dernier cercle qui lui parlait vraiment : les révolutionnaires. Aujourd’hui, l’homme est à la tête d’une filiale pratiquement autonome de la translinéenne, avec pour tâche l’approvisionnement de la compagnie en fournitures diverses, toutes liées à la navigation. Une position rêvée pour détourner des matières en tous genres, qu’il s’agisse de voilures, de gréements, de vivres ou même de navires et d’eternal pose quand l’occasion s’y prête.

Plus récemment, Alastor a mis en place un système de navettes encore très ponctuelles, très très irrégulières, mais intégralement dédiées au transport de personnes et de choses pour la révolution. Et pour l’aider, une multitude de complices eux aussi intégrés à la translinéenne, forcément.

On notera également que Dagenert détient toujours sa licence de chasseur de primes, et qu’il n’hésite jamais à s’en servir quand un gros pactole se présente, même si c’est très occasionnel. Ca, ou si un primé réussi à éveiller son animosité.



Niveau évalué :
Dorikis : 4509
PP : 99
PI : 99
Localisation : Le port de Reverse, et partout où il sera amené à négocier
Créateur du PNJ : Sigurd Dogaku

Habiletés/Pouvoirs :
Spécialiste de la manuponcture, un dérivé à doigts nus de l’art ancestral de l’acuponcture. Ce qui lui permet d’infliger d’étonnants handicaps à quiconque passe entre ses doigts. A l’inverse, il peut requinquer ou renforcer qui de droit si on lui laisse le temps : la médecine traditionnelle, ça déconne pas.

Alastor est également versé dans le color trap, dont il use avec de petits post-it de bureau préparés à l’avance, ou alors bricolés à l’arrache.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1