AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 Psyren : les Horreurs de Psyren
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 30 Nov 2015 - 10:37


Les Horreurs de Psyren





Sur Psyren, tout le monde est le bienvenue. Les Huit Huis, tout comme leur milice (1000 dorikis par miliciens) ou les habitants vous accueilleront à bras ouverts. Si vous tenez absolument à ne pas aller en ville, ils accepteront sans rechigner. Mais si après une dangereuse exploration vous comptez finalement retourner en ville pour ne pas affronter une nouvelle fois l'enfer des lieux sauvages, il faudra s'y prendre manu militari.

Donc les habitants vous inciteront eux mêmes à ne pas sortir de la ville, à défaut d'être arrivé ici, sans pour autant aller contre votre volonté.
La milice règne sur la ville avec l'autorité des Huit Huis et a ordre de descendre quiconque veut revenir de la ville ou s'approche trop dangereusement de leur bastion. Elle a aussi pour rôle d'assurer la défense du port et de la ville. Ils sont donc une vingtaine au port, une dizaine pour les deux tours de zeppelins, sans compter une centaine à patrouiller en ville et garder le Bastion des Huit Huis.





Dernière édition par Archiviste le Lun 3 Juil 2017 - 20:31, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 30 Nov 2015 - 10:42


Jorgen Kutrosh dit N°1, alias Jorgen Fröst
Scientifique, fils caché de Glutonny




C'est mieux qu'ils finissent tête et bras disloqués. Ca vaut mieux pour tout le monde.


Si le corsaire Glutonny sait que Jorgen est bel et bien son fils, il préfère ne pas l'ébruiter sachant que ses recherches sont complètement interdites par le Gouvernement Mondial. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a décidé, étant le plus notable des huit scientifiques, avec sept collègues de la même trempe que lui de former un collectif qui quitterait les laboratoires pour s'effacer sur une petite île sans prétention pour jouer avec la vie, pour jouer aux dieux en herbe ni plus ni moins.

Sauf que tout ne passa pas comme il avait prévu. Les premières expériences échouèrent, provoquant la mort des animaux qui leur servaient du sujet, jusqu'au jour où la mort n'était plus le seul résultat. Non, les sujets survivaient et se retournaient contre eux. Mais grâce à son fruit des jouets, il les transformait en peluches ou en jouets qu'il revendait dans le magasin de jouet des Huit Huis, en espérant tomber sur des enfants turbulents, qui les perceraient et videraient de leur mousse, ou bien qui leur disloqueraient les membres. C'était anodin à première vue, sauf qu'ils éviscéraient ou démembraient des animaux scientifiquement mutés sans le savoir. Jorgen parvenait à vivre sans arrières pensées pour autant.

Vinrent une dispute entre les Huit qui éclata à cause de la différence d'expérimentations et de point de vue ; et des répercussions de leurs expériences sur la nature qui se réveillèrent. Il était grand temps de s'unir pour protéger les insulaires grâce à une milice et des règles, et de protéger l'île en créant des anomalies maritimes expérimentales pour dévier les courants : tout le monde peut venir sur Psyren, personne ne peut en partir.

Du coup, cela leur faisait des sujets en plus, des prisonniers de la milice et des étrangers de tout camp prisonniers des courants. Sauf que si les animaux ont un meilleur instinct, leur intelligence est limitée dans le monde humain. Alors que des cobayes humanis à l'agonie voient leur instinct décuplé, et amélioré grâce à leur intelligence. De là est née une horde d'humains mutés qui se sont échappés dans la nature non sans créer un immense bain de sang, ceux ci sont appelés les Hommes-Cerfs.

La seule défense aujourd'hui contre la nature irradiée reste cette sirène qui certes, continuent d'alimenter la bestialité des vivants au point de doter la flore d'une conscience, mais qui permet également de la faire entrer en stase le jour. Et les Huit Huis sont formels : si la nature reste en stase, plus rien ne pourra contrôler leur fureur une fois le pas pris sur leur sommeil.



Niveau évalué :
Dorikis : 3000
PP : -100
PI : -150
PRIME : 40 000 000 berries
Localisation : Bastion des Huit Huis, Barrows Hill, Psyren
Créateur du PNJ : Björn Skullson

Habiletés/Pouvoirs :
FDD du jouet


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 30 Nov 2015 - 10:43


Tribu des Hommes Cerfs
Humains mutés à l'agonie




Yaaaaaaaaar ! ... Haine !



Les premiers à apparaitre furent un équipage entier de pirates. Ils n'ont plus rien d'humain si ce n'est qu'ils se tiennent sur deux jambes. Ils ne sont plus qu'emplis de bestialité primitive, et leur cri glace le sang, encore plus que la sirène elle-même.

Leurs cerveaux noyés dans la douleur sont protégés par le crâne d'un des cerfs qui peuplaient paisiblement l'île du temps qu'elle s'appelait Ever Spring, capturés par les Huit Huis puis torturés au fil d'expériences ratées, puis utilisés comme nouvelles expériences sur des humains.

Ils seraient apparemment capables de se reproduire en d'autres Hommes-Cerfs, perpétuant ainsi les attaques sur Barrows Hill.



Niveau évalué :
Dorikis : 2000 dorikis chacun
PP : -300
PI : 0
PRIME : Anciennement de 56 millions de berries
Localisation : Contrées sauvages de Psyren
Créateur du PNJ : Björn Skullson

Habiletés/Pouvoirs :
Des griffes acérées et une gueule puissante remplie de dents pointues

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Lun 30 Nov 2015 - 10:43


Poulpy
Roi des Mers en cours de domestication




Gooooorg !


Les courants marins ont attiré l'attention d'un Kraken géant qui a de nombreuses fois dévastés le port de Psyren, du moins, jusqu'à la création de la sirène.

En effet, depuis qu'elle hurle dans la nuit noire, elle a pour effet dirait-on d'appeler ce Roi des Mers qui ne manque pas d'engloutir tous les navires accostés calmement au port, ce qui, jour après jour, canalise sa gourmandise si bien qu'il finit par ne plus ravager le port mais le nettoyer sans le vouloir de tous les bateaux. Et cela ne pouvait pas mieux tomber, la plupart n'ont plus d'équipage et cela libère le port pour que d'autres puisse y accoster sans craindre de voir des épaves ou des bateaux fantômes.



Niveau évalué :
Dorikis : 5000
PP : -50
PI : 0

Localisation : Aux abords de Psyren ou dans les profondeurs alentours
Créateur du PNJ : Björn Skullson

Habiletés/Pouvoirs :
De puissantes tentacules

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1