AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 Arwad de Tel Kessan, Prince Marchand
avatar
Archiviste
Admin
Vieux sénile

Messages : 2372
Equipage : Les Vieux Croutons

Mar 3 Nov 2015 - 19:13


Arwad de Tel Keissan
Prince Marchand




-J'ai retrouvé une vieille photo de nous, ça devrait faire l'affaire!
-Hum. Du temps de notre traversée de la première voie, non?
-Reste à voir si l'administration ne nous fait pas des misères parce que tu es de profil et pas de face...
-Pfeh. Vu la tenue que tu portes, ça n'est pas mon visage qu'ils vont vouloir regarder.
-Eeeer... aussi, oui. Mais nous n'avons rien d'autre, donc...



Arwad de Tel Kessan est un descendant des apatrides de la Soritavie. C'était le nom d'un royaume autrefois prospère, membre de longue date du gouvernement mondial et de l'assemblée des nations, qui connu un bien triste sort. Présent sur North Blue, ce pays avait été un acteur important en relation avec la totalité des intérêts économiques de la frange méridionale de son océan. Ceci jusqu'à une soixantaine d'années, lorsque le volcan qui avait donné naissance à l'ile en des temps immémoriaux reprit vie en vue d’y mettre un terme. S'ensuivit alors toute une série d'événements catastrophiques, où la tectonique des plaques activa successivement séismes, volcans et tsunamis, dans un concert de sinistres qui se sont soldés par la destruction quasi intégrale de toute la frange urbanisée de la Soritavie.

Malgré ce chaos, les pertes humaines furent été paradoxalement très limitées : prévenus à l'avance par les indices laissés par la nature elle-même, interpellés par des cellules de scientifiques aussi bien locaux que relevant du gouvernement mondial, les autorités et les populations travaillèrent de concert pour préparer leur exode. Et toutes les ressources de leur nation condamnée par un compte à rebours immatériel furent consacrées à cette échappatoire. C'étaient des milliers de navires qui furent construits pour déplacer tout un peuple vers de nouvelles contrées, et bien davantage qui furent mobilisées depuis tout North Blue pour éviter le pire.

De nos jours, on trouve deux tendances diamétralement opposées chez les Soritavols. Des communautés ont élu domicile sur de nombreuses îles un peu partout dans le monde, tandis qu’à l’inverse, d’autres ont décidé de ne jamais quitter les navires et le style de vie qui était le leur depuis qu’ils ont quitté leur terre natale. Ces derniers ont ainsi formé des communautés nomades qui font rarement moins d’une dizaine de navires de très grandes taille (à la One Piece : on parle de complexes hôteliers flottants représentant 20% à 40% de la compo’ d’une flotte), et qui peuvent s’étendre jusqu’à bien davantage. Par nécessité, nombre d’entre eux sont pêcheurs, marchands ou artisans, mais ils rassemblent systématiquement une grande partie de tout ce qui peut s’avérer nécessaire dans leurs bandes. Dans tous les cas, on retrouve généralement chez eux la technicité et l’expertise qui ont fait la richesse de leur contrée en son temps.

Pour sa part, Arwad de Tel Kessan n’est ni plus ni moins qu’un membre influant d’une de ces flottes itinérantes, qui aime se faire connaître sous le titre de prince marchand, et dont les richesses accumulées et les nombreux navires de fret disséminés sur tout North Blue commerciaux font tout à fait honneur. Pur produit de sa culture et assurément très fier de l’être, Arwad dispose à la fois de l’éducation et des ressources d’un membre de l’élite bourgeoise, de la fibre entrepreneuriale de ceux qui ne doivent leur succès qu’à eux-mêmes, et de la discipline du marin de longue date habitué aux rigueurs de la mer. Et d’une estime de soi à la hauteur de ces éléments rassemblés, ce qui le rend bien souvent très intimidant sur une table de négociation.



Niveau évalué :
Dorikis : 11
PP : 191
PI : 2
Train de vie : Exorbitant
Localisation : Le monde entier, avec bientôt des passages récurrents sur Luvneel
Créateur du PNJ : Sig’peluche

Habiletés/Pouvoirs :
Ranko, Charlotte et Phényl, trois femmes aimantes et talentueuses qui le coconnent allègrement au quotidien dans le plus strict respect des traditions des Soritavols nomades. On notera que la dernière a un passé d’espionne, d’observatrice et de ninja au sein d’un groupuscule d’agents de l’ombre désormais affilié à la révolution, tandis que la première est une férue de chasse au gibier (fusils de chasse, lances et couteaux divers) et au monstre marin (harpons et trucs surdimensionnés) ayant récemment acquis un canon blaster modifié carburant à l'énergie solaire sous forme liquide, telle que recueillie par des plantes : il s'agit de cartouches contenant un extra condensé de chlorophylle liquide enrichie à l'huile de tournesol sensiblement trop cher pour être démocratisées.

Et on ne compte plus le nombre de pauvres crétins opportunistes qui ont cru pouvoir enlever Arwad afin d’en tirer une juteuse rançon, pour finalement se faire méthodiquement laminer par les trois dames du marchand.
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1